Home / About Quark / Press / Press Center

Stay Connected

PR Contact
Sarah Rector
srector@quark.com
303.894.3753

Follow us on:

Twitter

Facebook

Signup for:
RSS Feed
Communications

Press Center


L'éditeur espagnol Editorial Prensa Ibérica s'appuie sur QuarkXPress 7 et QuarkXPress Server 7 pour l'ensemble de ses publications

Présent sur la quasi-totalité de l'Espagne, le groupe de presse Editorial Prensa Ibérica (EPI) a acquis dix licences QuarkXPress Server et poursuit la mise à jour de ces 850 licences QuarkXPress en version 7.

VALENCIA (SPAIN) - 5/22/2008 -

Quark Inc. a annoncé ce jour que l’un des plus importants groupes de presse d’Espagne, Editorial Prensa Ibérica (EPI) avait finalisé l’acquisition de dix licences QuarkXPress Server et poursuivait la mise à jour de ses 850 licences QuarkXPress en version 7 dans les prochains mois.

Un groupe de presse devenu pluri-média
Créé en 1978, le groupe a d’abord fait l’acquisition d’Editorial Prensa Canaria et c’est en 1984 qu’il naît officiellement sous le nom de Editorial Prensa Ibérica. Initialement consacrée à l’édition de journaux, EPI a par la suite étendu ses activités à des domaines connexes tels que l'impression de produits éditoriaux, la publication de livres et de magazines, la distribution de presse, la télévision et les radios locales.
Aujourd’hui, EPI regroupe 16 quotidiens, trois magazines, deux maisons d’édition (dont l’une, Allison & Busby, est située à Londres), ainsi que des radios et télévisions locales, répartis sur l’ensemble du territoire au sein de neuf des 17 régions autonomes que compte l’Espagne.

QuarkXPress : le choix de la sagesse
« A la fin des années 1980, lorsque nous avons mis en place La Opinión de Murcia, le premier journal nouvellement créé par le groupe », rappelle en introduction Manuel Alonso Martí, directeur des systèmes informatiques pour la zone Méditerranée chez Recurso en La Red, filiale technologique de EPI, « nous avons estimé que le choix de QuarkXPress semblait le plus approprié face aux autres applications en présence. Nous avons commencé par installer Quark Style – une version allégée de QuarkXPress – sur les stations de travail des rédacteurs et QuarkXPress 3.0 sur les machines dédiées à la maquette et au prépresse ».
EPI se satisfaisant de la stabilité et de la puissance de QuarkXPress, le groupe n’a pas cessé d’acquérir des licences pour parvenir en 2000 à quelque 850 postes installés en version 4. « A la fin de l’année 2006, nous avons entamé un processus global de mises à jour vers QuarkXPress 7. A ce jour, 70% de celles-ci sont installées et nous finaliserons le tout dans le courant 2008.

10 QuarkXPress Server 7 pour l’automatisation
En marge de la mise à jour de ses postes de travail, EPI a fait l’acquisition en 2007 de 10 licences QuarkXPress Server 7 qui sont en cours d’installation sur les principaux sites de production du groupe.
QuarkXPress Server 7 a été intégré dans le système d’édition mis en place par Recursos en La Red, baptisé Redactor, pour les flux de travail des différentes publications du groupe. « QuarkXPress Server 7 nous apporte une réelle amélioration des processus répétitifs et non qualifiés qui étaient jusqu’à présent réalisés manuellement, avec les risques d’erreurs inhérents à ce type d’usage », explique Manuel Alonso Martí.
QuarkXPress Server 7 permet d’automatiser la génération de vignettes aux formats JPG et PNG pour la visualisation des pages montées au sein même des différents outils de visionnage de Redactor (assemblage, maquette, flux de travail) et l’intégration d’éléments de page hors texte (images, graphiques et publicités au format PDF). Il offre, en outre, la normalisation des pages en fonction des différentes maquettes des supports, la vérification de la géométrie de ces pages, l’extraction de blocs de texte pour l’édition numérique et, enfin, la génération de PDF pour différents canaux de sortie : rotative, bibliothèque, web, etc. « D’autres fonctionnalités sont en cours de développement, à la demande des journaux disposant de notre système Redactor », poursuit le directeur informatique de EPI.

Un flux de travail optimisé
L’intégration de QuarkXPress Server 7 au cœur des flux de travail de EPI a apporté une optimisation complète de ceux-ci. « Tous les processus de production sont réalisés par le système, de façon plus rapide et plus efficace et sans risque d’erreur, ce qui a conduit à améliorer notablement les temps de livraison des pages finies ».
Comme dans tout flux de travail d’un support de presse, la page arrive sous forme de maquette dans le système d’édition Redactor et QuarkXPress Server vérifie sa validité, la divise en informations et génère donc des vignettes et des pré-échantillonnages de chacun des éléments pour chacune des pages. Les informations parviennent ensuite aux rédacteurs qui les mettent en forme d’un point de vue textuel avant de les retourner dans le système. QuarkXPress Server rassemble ensuite toutes ces informations et construit la page originale. Une fois approuvée par le rédacteur en chef, la solution de Quark génère le fichier PDF pour l’impression et l’Internet. De plus, il extrait les textes et les prépare au format XML à fins de publication sur le Web.

Un ROI évident
Manuel Alonso Martí ne tarit pas d’éloge sur l’intégration de QuarkXPress Server au sein des systèmes d’édition de EPI. « Grâce à Server, nous avons réussi à minimiser l’erreur humaine dans les processus de routine et à améliorer les temps de production. Cela nous a aussi permis de redéployer les personnes dédiées à ces tâches vers des postes plus qualitatifs au cœur du processus de production, comme c’est le cas pour des maquettes plus élaborées, pour des publications spéciales voire pour la création d’infographies à haute valeur graphique ajoutée ».
Pluri-média par essence, EPI voit en QuarkXPress Server un levier supplémentaire pour s’ouvrir à de nouveaux canaux de diffusion. « Les entreprises d’édition réalisent actuellement des versions numériques de leurs publications papier. La plupart se limitent à déposer cette version imprimée sur Internet et à réaliser ensuite une mise à jour on-line de leur édition numérique. Avec QuarkXPress Server, cette tâche est non seulement simplifiée au maximum mais cela permet en outre de créer des contenus plus riches, différents de la version imprimée et d’une qualité équivalente à la version créée sous QuarkXPress pour le support papier ».

A propos de EPI
Editorial Prensa Ibérica (www.epi.es) est l’un des groupes de presse régionaux les plus importants d’Espagne, avec une forte présence dans neuf régions autonomes (Andalousie, Asturies, Baléares, Canaries, Castille Léon, Catalogne, Galice, Murcie et la Communauté de Valence). Initialement consacrée à l'édition de journaux, Prensa Ibérica a étendu son activité à des domaines connexes tels que l'impression de produits éditoriaux, la publication de livres et de magazines, la distribution de presse, la télévision et les radios locales. Le groupe a démarré en 1978 avec l’acquisition d’Editorial Prensa Canaria, mais ce n’est qu’en 1984, avec l’expansion au territoire de la péninsule, qu’Editorial Prensa Ibérica est née sous ce nom.

A propos de Quark
Quark Inc. (euro.quark.com/fr) est un éditeur de logiciels particulièrement innovant qui propose des solutions de conception, de production et de collaboration qui transforment les métiers de la communication créative. Il y a 20 ans, notre produit phare, QuarkXPress, a révolutionné le monde de la publication. Aujourd’hui, non seulement QuarkXPress continue d’innover et d’offrir le meilleur de la PAO à ses utilisateurs, mais Quark révolutionne de nouveau la publication avec Quark Dynamic Publishing Solution, pour faire face aux challenges auxquels les entreprises sont confrontées en termes de publication, en réduisant les coûts et en renforçant les atouts liés aux technologies avancées utilisées dans le processus de publication. Basée à Denver, Quark Inc. est une société privée.

# # #

Quark, le logo Quark et QuarkXPress sont des marques commerciales ou déposées de Quark, Inc. et de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Toutes les autres marques sont la propriété de leurs dépositaires respectifs.